• La laine verte du petit Paul

    La laine verte du petit Paul

    S'étirant le serpent silence,

    Oublie son odieux océan,

    Utile le reptile, sa patience,

    Reptations et oscillements. 

    D'un jet menteur, cracheur il est,

    Idolâtre sa victime et ri,

    Narcisse changé en pierre aimé,

    Etalon narquois car nantis.

    « À cœur brisé, rythme rompuIllusion, Désillusion »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Fr2011 Profil de Fr2011
    Mardi 22 Mai 2012 à 15:52

    De cet acrostiche émouvant, très musical, et criant de vérité, j'aime particulièrement le vers

    "Idolâtre sa victime et ri"

    triste réalité !  

    2
    Mardi 22 Mai 2012 à 20:36

    Etudions le titre, et inversons les couleurs un instant : qu'observons-nous ?

    3
    Fr2011 Profil de Fr2011
    Mercredi 23 Mai 2012 à 09:59

    Ouiiiiiiiii !  Ca y est, j'ai trouvé !  (j'ai mis une nuit, mais bon... )

    Et donc, j'imagine que cet acrostiche est une référence (hommage?) au poème "En sourdine" de Paul V.......

     

    À quand un poème intitulé "Le beau rein du petit Arthur"  ! 

    4
    Mercredi 23 Mai 2012 à 12:57

    Seulement un hommage, il n'y aucune référence à ce grand homme dans ce poème. Enfin je crois... :$

    5
    Mercredi 23 Mai 2012 à 17:57

    Euh... J'avour que je suis perdue ^^''
    Il y a un rapport avec les couleurs, le rouge et le vert ? Mais lequel ?
    Je crois que je suis un peu dépassée ^^''

    6
    Fr2011 Profil de Fr2011
    Mercredi 23 Mai 2012 à 18:24

    Ne t'inquiète pas Flippye : moi aussi j'étais perdu au début ! 

    7
    Vendredi 25 Mai 2012 à 05:58

    L'haleine verte de la candeur, face à l'haleine rouge de la médisance

    amicalement

    Claude

    8
    didi-cat Profil de didi-cat
    Mardi 17 Juillet 2012 à 14:25

    Comment ça? J'ai du mal à suivre, moi aussi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :