• Suppliques

    Nouveau poème de Felyx :


    À mon cousin.

    Suppliques


     Toi qui de son horizon a fermé la porte,

    Embrumant son univers d'un Soleil grisâtre,

    Toi qui pareil au vent parmi les feuilles mortes

    Déambules dans ses pensées acariâtres,

    Reviens vers lui.

     

    Car bien trop tôt tu as laissé ton fauteuil vide,

    À naviguer au-delà de sa vision,

    Déchaînant en lui un typhon de mots livides

    Pour lui éviter le passé comme prison.

    Reviens vers lui.

     

    Interviens dans un rêve, et reviens du trépas,

    Incarne-toi dans l'arbre, et donne-lui tes fleurs,

    Revêts-toi de son ombre, et éclaire ses pas,

    Investis son grand coeur, et apaise ses pleurs.

    Reviens vers lui.

     

    Il nargue la distance en t'envoyant poèmes,

    Érigeant ponts par-delà l'abîme cruel

    Par lesquels s'échappent ses papillons bohèmes

    Pour venir te chercher au sein du surréel.

    Reviens vers lui.

     

    Entends son appel et je t'en prie réponds-lui

    Par un jardin de trèfles et de coccinelles,

    Une carte de coeur durant un soir de pluie,

    Un vers soufflé dans la brise spirituelle...

    Reviens vers lui.

     

    Redeviens son passé où tu lui enseignais,

    Habite son présent pour lui offrir l'espoir,

    Épaule son futur, prévois sa destinée

    Comme autrefois quand tu jouais à lui faire' croire.

    Reviens vers lui.

    Je sais qu'où que tu sois,
    tu veilles sur lui avec fierté.

    « Roule le tigre blanc !Pétales de papillons d'aurore »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Juin 2012 à 17:53

    Felyx, le retour !
    J'avoue que j'aime moins ce poème comparé aux précédents, mais il est bien.
    Je trouve l'anaphore un peu lourde à la longue, mais certains couplets sont magnifques.
    Mon préféré : "Interviens dans un rêve, et reviens du trépas,
    Incarne-toi dans l'arbre, et donne-lui tes fleurs,
    Revêts-toi de son ombre, et éclaire ses pas,
    Investis son grand coeur, et apaise ses pleurs."
    J'aime *-*

    2
    Lundi 25 Juin 2012 à 18:11

    J'ai pleuré.

    3
    Lundi 25 Juin 2012 à 18:17

    Oh..
    C'est un poème qui t'es adressé ?
    Ne réponds pas si jamais c'est trop indiscret...

    4
    Felyx
    Lundi 25 Juin 2012 à 20:33

    Merci d'avoir commenté. Je comprends, Flippye, ton ressenti par rapport à l'anaphore. Il faut voir la phrase "détachée" des strophes, entre deux silences (-> prière).

    Narcose, ce n'était pas mon intention ; j'en suis désolé... :S

     

    5
    Mardi 26 Juin 2012 à 15:38

    D'accord, je comprends.
    Je n'irai pas plus loin, désolée..

    6
    Mercredi 27 Juin 2012 à 18:51

    salut merci pour ta visite sur mon blog =)

    7
    Jeudi 28 Juin 2012 à 18:38

    Bonjour, j'aime aussi beaucoup le quatrain "Interviens dans un rêve..." superbement écrit, félicitations !

    8
    Felyx
    Samedi 30 Juin 2012 à 22:59

    Merci beaucoup Olivier. *-*

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :